Accusée à tort de harcèlement, une ancienne principale de collège témoigne

Mise en ligne le 10 fev. 2012

Download Video: FLV HTML5 Video Player by VideoJS

D'un simple différend avec une Conseillère Principale d'Education, Annie Boudet, ancienne principale de collège, a été accusée à tort de harcèlement. Elle dû faire face à une situation dégradée dans son établissement et hors de ses murs.

Comme l'explique Annie Boudet, la CPE l'a d'abord accusée de pressions psychologiques, "le terme de harcèlement moral est arrivé dans un second temps". Après deux ans d'enquête et six ans après le début des faits, un non lieu a été prononcé.

Dans cette vidéo, elle explique la division du corps enseignant face à ce conflit, ainsi que ses répercussions extérieures. Devenue en quelque sorte "harceleuse harcelée", cette ancienne principale revient sur l'engrenage de cette accusation, les destructions physiques et psychologiques engendrées, mais aussi les recours possibles. 

Vous pouvez laisser un commentaire sur cet article :

ASL en vidéo