Non, la gratuité de ces voyages pour les accompagnateurs, qu’ils soient enseignants ou bénévoles, ne saurait être remise en cause. « Les accompagnateurs, y compris les bénévoles, exercent une mission au service de l’établissement et n’ont donc pas à supporter le coût d’un séjour constituant une activité prolongeant une action d’enseignement ».

Le financement du séjour des accompagnateurs doit donc être recherché parmi les sources de financement (crédits pédagogiques, aides des collectivités térritoriales, contribution du foyer socio-éducatif ou de la maison des lycéens,…) à l’exception de la contribution financière, même indirecte, des familles.

Référence:

Circulaire n° 2011-117 du 3 août 2011 : modalités d’organisation des sorties et voyages au collège et au lycée