Lors de la publication de la circulaire n° 2010-191 du 19 octobre 2010, il n’était pas indiqué si ce texte abrogeait, complétait ou modifiait le précédent (circulaire n° 2004-139 du 13 juillet 2004). Dés lors, une grande confusion s’était installée chez les directeurs d’école notamment pour l’encadrement des séances. Suite à l’intervention de plusieurs organisations syndicales (dont le SNUipp) et l’Association des Maires de France, le ministre avait fait savoir que la circulaire de 2010 ne s’appliquerait que pour la rentrée 2011. Finalement, c’est un nouveau texte qui a été rédigé et publié dans le BO du 14 juillet dernier.

La partie concernant l’enseignement de la natation dans le 1er degré est bien plus explicite que dans les versions antérieures. Si le principe de l’agrément est maintenu, la qualification n’est plus obligatoire pour les intervenants bénévoles (contrairement à ce qu’exigeait le texte de 2010). Il est clairement indiqué que ces intervenants pourront bénéficier de la substitution de la responsabilité de l’Etat à l’occasion de dommages subis ou causés par les élèves (application de l’article L 911-4 du code de l’éducation). Enfin, les trois annexes donnent aux enseignants la grille de référence quant à l’acquisition des compétences du « savoir nager », les qualifications des professionnels et la répartition des tâches de chacun.