Selon lui, « la mesure de responsabilisation est un progrès et doit être utilisée plus fréquemment que les exclusions pures et simples qui n’ont aucune démarche pédagogique ». Ivan Dementhon évoque également l’importance du vote des élèves et du dialogue avec les familles.