Offre Métiers de l'Education

reponses OME

Toutes les réponses à vos questions sur l'Offre Métiers de l'Education.

Comment fait-on pour souscrire ?
La souscription à l’offre peut se faire tout au long de l’année. Lors de la réunion de pré-rentrée, le correspondant de votre établissement informera ses collègues, et particulièrement les nouveaux entrants, des risques spécifiques de leur métier et leur indiquera l’existence de l’Offre. Il leur remettra le kit d'adhésion (dépliant, bulletin de souscription, notice juridique, enveloppe T). Le bulletin de souscription doit être totalement rempli et signé. Il peut être glissé dans l'enveloppe T et posté, ou bien remis au correspondant de l'établissement. Aucun paiement ne doit être joint au bulletin. La prise en compte de la protection débute à la date d'enregistrement de la souscription. Il est également possible de souscrire à l'Offre Métiers de l'Education en se rendant au siège de votre Autonome de Solidarité Laïque ou dans une délégation MAIF ou directement sur les sites Internet de la Fédération des Autonomes de Solidarité ou de la MAIF.

 

Qui peut souscrire à l'Offre Métiers de l'Education ?
L'Offre Métiers de l'Education s'adresse à tout personnel de l'éducation remplissant les conditions d'adhésion à la MAIF et à l'Autonome de Solidarité Laïque.

L'adhérent doit exercer son activité professionnelle au sein d'un établissement d'enseignement ou d'éducation public ou privé, laïque, sans but lucratif ou d'un organisme public, d'une association ou d'un groupement sans but lucratif ni caractère confessionnel, légalement constitué, qui se consacre à l'enseignement, l'éducation ou toute activité qui les complète ou les prolonge.

 

Quel est le montant de la cotisation ?
Le montant de cotisation est de 39 euros. Le tarif est constitué de la cotisation associative de l’Autonome de Solidarité Laïque et de la cotisation d’assurance (MAIF/USU). Certaines garanties d’assurance de l’Offre Métiers de l’Éducation – c’est le cas, par exemple, de la responsabilité civile professionnelle et de la protection corporelle – sont également incluses dans d’autres contrats d’assurance MAIF. Par équité et respect des principes mutualistes, un sociétaire MAIF ne paye donc qu’une seule fois pour une même garantie proposée dans plusieurs contrats et sa cotisation est alors modulée pour en tenir compte.

 

Quelle est la place de l'Autonome dans l'Offre Métiers Education ?
Les volets, assurantiels et associatifs sont complémentaires l'un de l'autre. L'adhésion à l'Autonome de Solidarité Laïque permet de bénéficier immédiatement d'un soutien moral et d'un accompagnement militant, quelles que soient les difficultés rencontrées. En cas de procédures judiciaires, par exemple, un militant de votre Autonome départementale pourra être présent à vos côtés pendant toute la durée de la procédure et jusqu'au procès, le cas échéant. Avec leur connaissance du milieu de l'Education nationale, les militants de votre Autonome de Solidarité Laïque sont en mesure de rechercher des solutions adaptées avec leurs partenaires naturels que sont l’administration, les mutuelles, les associations, d'identifier les risques de votre métier et de vous conseiller au mieux de vos intérêts.

 

En cas de sinistre, à qui dois-je m’adresser ?
Pour déclarer un sinistre, et ce quelle que soit la nature de celui-ci, accident corporel (jambe cassée par exemple suite à une chute dans les escaliers de l’école) ou mise en jeu de vos droits ou responsabilités (insulte par un élève par exemple), vous pouvez vous adresser indifféremment à votre correspondant d’établissement ou à votre Autonome de Solidarité départementale ou encore à la délégation départementale MAIF. Votre demande sera alors orientée vers celui de vos interlocuteurs le mieux à même de suivre votre dossier.

 

Si j’ai une question relative à l’exercice de ma profession au quotidien, à qui dois-je m’adresser ?
Vous vous interrogez sur votre responsabilité dans le cadre d’une activité scolaire ou périscolaire ou sur la mise en place des heures de soutien au sein de votre établissement, les militants de votre Autonome de Solidarité départementale sont à votre disposition. Si nécessaire, ils peuvent avoir recours à leur service national de documentation pour affiner la réponse à vous apporter. Vous avez aussi la possibilité de contacter votre délégation départementale MAIF qui vous mettra en relation avec les interlocuteurs chargés de vous aider à répondre à vos questions et à résoudre les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e).

 

Quels avantages me procure l’adhésion associative à l’Autonome de Solidarité ?
Avec sa connaissance du milieu de l’Éducation nationale, l’Autonome de Solidarité est en mesure de conduire des actions de conciliation auprès de ses différents partenaires au service de ses adhérents. Elle intervient également dans des situations de détresse exceptionnelle pour accorder à ses adhérents un soutien financier.

 

Déjà adhérent ?
Si vous avez souscrit lors de la dernière année scolaire, vous n’avez aucune nouvelle démarche à accomplir. L’Offre Métiers de l’Education, lorsqu’elle a été souscrite, est reconduite tacitement le 1er janvier de chaque année. Toutefois, si vous changez d’établissement à la rentrée, pensez à prévenir le plus rapidement possible votre Autonome de votre nouvelle affectation pour la bonne tenue de son fichier.

Vous souhaitez adhérer à l’Offre Métiers de l’Éducation ? Vous pouvez le faire en ligne via un serveur sécurisé.