Le cross s’inscrit dans la programmation et le projet d’EPS de l’établissement. L’enseignant d’EPS doit être vigilant vis-à-vis des équipements et matériels utilisés, mais aussi dans la définition des tâches demandées aux élèves et dans les modalités d’organisation pédagogique de l’enseignement.

Points de vigilance

  • aptitude et préparation de l’élève : vérification par rapport aux élèves ayant un PAI (projet d’accueil individualisé), entrainement préparatoire, certificat médical, groupes de mêmes niveaux, etc.
  • repérage du parcours : typologie du sol, déplacement dans un environnement urbain ou naturel, etc.
  • organisation matérielle : autorisations, équipement des coureurs, balisage du parcours, etc.
  • surveillance des participants : aucun point du parcours ne doit être hors du champ de vision du personnel d’encadrement de l’épreuve. En conséquence, le nombre d’adultes doit être suffisant en fonction de la configuration et de la difficulté du terrain (d’un poste, possibilité de voir les postes suivant et précédent).
  • mesures d’assistance et de secours : présence des pompiers ou de la sécurité civile, infirmière scolaire, etc.

Références

Circulaire n°2004-138 du 13 juillet 2004 relative aux risques particuliers à l’enseignement de l’EPS et au sport scolaire

Note de service n°94-116 du 9 mars 1994 relative à la sécurité des élèves. Pratique des activités physiques scolaires

Guide Académique sur l’organisation d’un Cross (2014-2015). Académie de Clermont-Ferrand