Autonome de Solidarité Laïque du Haut-Rhin

Edito

 

                                      

Dès les premières heures de l'école de la République, les militants des Autonomes de Solidarité étaient déjà proches des personnels pour les aider et les soutenir face aux difficultés de leur métier.

L'Autonome du Haut-Rhin continue plus que jamais à faire partie du paysage scolaire dans le département.

Avec la MAIF, depuis 9 ans déjà, les Autonomes de Solidarité Laïques apportent aux personnels d'éducation une couverture efficace des risques professionnels grâce à l'OFFRE METIERS DE L'EDUCATION (OME). 

Un concept et une offre unique dans votre département.

  • L'OME, c'est le cumul de deux forces exceptionnelles au service des adhérents : Associative et Assurantielle.

 

Associative : L'Autonome du Haut-Rhin est une association. Dans chaque département, il y a une Autonome gérée par des collègues bénévoles et militants. Toutes ces Autonomes sont fédérées au niveau national au sein de la Fédération des Autonomes de Solidarité, la FAS, qui a son siège à Paris. La FAS mutualise les moyens qu'elle répartit entre les Autonomes départementales; elle les conseille, notamment sur le plan juridique, leur offre un plan de formations et les fait bénéficier de ses moyens de communication. 

Assurantielle : En s'associant, l'Autonome et la MAIF ont donné naissance à un contrat qui vous protège contre les risques inhérents à votre activité professionnelle. Ce contrat s'appelle l'OME (Offre Métiers Education). Il garantit la défense de vos droits et responsabilités professionnellles, la protection de vos dommages corporels et un soutien moral. Près de 480 000 collègues (soit environ la moitié des enseignants français) ont souscrit à l'OME. 

Notre originalité et notre force.

  • Lorsque l'un de nos adhérents s'adresse à son Autonome, il est entendu par un collègue qui connaît les problématiques auxquelles il est confronté.  

 

Notre présidente, Françoise Viennet, a en charge les dossiers du Secondaire. Après qu'un adhérent en difficulté ait téléphoné à Valérie Dorion (notre collaboratrice technique présente chaque jour de la semaine) pour faire un premier point du problème qui l'accable, en fonction de sa demande c'est Françoise qui prend le relais. Elle contacte rapidement le collègue pour le rassurer et envisager un premier mode opératoire. Entre temps, Valérie aura ouvert un dossier qui sera instruit dans le cadre d'une Commission Affaires, comprenant plusieurs membres bénévoles du Conseil d'Administration de l'Autonome 68, qui se réunit périodiquement. Il en est de même pour les dossiers du Primaire, les plus nombreux, dont notre vice-président Didier Ott est en charge. 

Le savoir faire des Autonomes de Solidarité Laïques.

  • une parfaite connaissance de l'environnement scolaire,
  • une écoute active et une disponibilité immédiate pour répondre à vos questions,
  • des réponses adaptées à la résolution de vos situations conflictuelles.

 

Notre adhérent en difficulté sait tout de suite qu'il est soutenu par une structure solide et expérimentée, gérée par des enseignants bénévoles qui connaissent bien le monde de l'enseignement. Et ça change tout ! Car il faut un jour avoir été sous le coup d'une accusation calomnieuse ou d'une agression pour savoir combien il est bon d'entendre à l'autre bout du fil un collègue qui vous comprend, qui vous rassure, qui vous offre des réels moyens d'action. Quand on a l'impression que tout s'écroule autour de soi...

Les moyens d'action sont divers. Françoise et Didier peuvent accompagner l'adhérent chez le supérieur hiérarchique le cas échéant ou être présents lors d'une opération de médiation.Il peuvent aussi avoir recours à l'envoi d'une lettre de mise en garde (par exemple à un parent menaçant, outrageant ou accusateur) rappelant au destinataire les droits de l'enseignant et les devoirs des parents. Ils peuvent aussi, lorsque l'affaire se complique, accompager l'adhérent chez notre avocate, Me Magali Spaety du barreau de Mulhouse, pour un premier avis juridique, préalable indispensable à une éventuelle action judiciaire. 

Notre Autonome 68 n'est donc pas une structure figée, mais bel et bien vivante. Nourrie au quotidien par toutes les affaires qu'elle a régulièrement à connaître. Toutes les Autonomes de Solidarité Laïque de France sont d'ailleurs reconnues et partenaires des grandes organisations syndicales de l'Education, des plus grandes Mutuelles et associations et ont conclu des accords avec les Ministères de l'Education Nationale et de la Justice qui les ont reconnues officiellement dans le cadre de Conventions qui en font des partenaires privilégiés de ces deux ministères. Les Autonomes de Solidarités Laïques par leur histoire, par leur force militante, associées à la MAIF, composent un dispositif d'aide et de soutien indispensable, de qualité inégalable à ce jour, pour vous accompagner dans l'exercice de votre métier. Dont nous savons qu'il peut parfois tourner mal.

Aussi les affaires que nous traitons à l'Autonome 68 ne sont pas une vue de l'esprit. Depuis le début de l'année scolaire 2016/2017, les dossiers s'empilent. Une de nos adhérentes, et c'est un fait suffisamment important pour qu'on le signale, a été mise en garde à vue pour avoir tiré les cheveux d'une élève, après que ses parents aient déposé plainte auprès des services de police. Alors évidemment, mettons nous quelque instants à la place de notre collègue qui ne méritait sans doute pas un tel traitement après ses longues années au service de l'Ecole.

A quoi ressemblent ces affaires ? Vous trouverez dans les documents joints en bas de page, un florilège assez représentatif de nos affaires les plus récentes.

Vous comprendrez alors un peu mieux la nécessité de l'Autonome et de l'engagement qui caractérise ses bénévoles. Une Autonome, celle du 68 en ce qui nous concerne, qui vous accueillera avec joie si vous avez vraiment envie d'y militer. 

Si vous n'avez pas encore souscrit à l'OME, ou pour obtenir un conseil, répondre à vos questions, contactez nous au 03.89.66.49.10. / asl068@fas-usu.fr 

 

 

Au nom de toute l'équipe de l'ASL 68 à votre écoute.

La Présidente, Françoise VIENNET

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les documents joints :

ASL en vidéo