Autonome de Solidarité Laïque de la Somme

Edito du président

Les 7 et 9 janvier, les attentats de Paris ont visé, d’une part, les journalistes de Charlie Hebdo et la liberté d’expression et, d’autre part, la communauté juive de France. Le 11 janvier, la réaction nationale a été exceptionnelle et a remis en avant les valeurs essentielles de la République dont la laïcité, pièce maîtresse du vivre ensemble.

Pour rappeler ce qu’est ce principe, l’école est bien sûr mise à contribution. Si elle doit y prendre largement sa part, il ne faudrait pas pour autant qu’elle reste seule dans un effort qui doit s’accomplir dans tous les domaines et à tous les niveaux.

Toujours est-il que les enseignants vont devoir s’engager dans un travail sur la notion de laïcité, en s’appuyant entre autre sur la Charte de la laïcité. Dans un contexte parfois émotionnel, peu propice à la sérénité, cette tâche ne sera pas toujours facile à mener.

En 1903, il y a un peu plus de 100 ans, les premières ASL se créaient. Une première génération d’instituteurs avait pu mesurer à quel point leur métier les exposait à des risques juridiques dans une société divisée, tout comme aujourd’hui, autour des questions de laïcité et d’antisémitisme avec l’affaire Dreyfus.

Tout comme à cette époque, ne restez pas seul. Souscrivez à l’Offre des Métiers de l'Education proposée en partenariat avec la MAIF et vous pourrez compter sur l’ASL 80 pour être conseillé et protégé.

 

Les documents joints :

ASL en vidéo