Former pour mieux protéger

Pour les ASL, la formation est la première des protections. L’objectif des formations mises en œuvre par les ASL est double :

  • sensibiliser aux enjeux juridiques des métiers ;
  • informer sur les garanties de l’Offre Métiers de l’Éducation.

Ces formations sont ancrées dans la pratique du métier. « Les cas pratiques et les exemples donnés sont particulièrement intéressants car dans notre métier le concret prévaut », explique une directrice d’école, à l’issue d’une formation organisée à Bonneville (Haute-Savoie) en mai 2015 (voir le reportage vidéo). L’offre de formation des ASL couvre une dizaine de thématiques. Comme le souligne Roger Crucq, Président de la FAS & USU, « à travers ces modules de formation les ASL partagent leurs compétences en matière de droits et de responsabilités des personnels, mais aussi leur expertise concernant les relations avec les parents d’élèves, les dérives d’Internet, la charte de la laïcité, le harcèlement, les risques liés à l’EPS, etc. ».

Des formations pour tous les personnels
L’offre de formation des ASL concerne la formation initiale et continue. Elle est destinée à tous les personnels de l’éducation : enseignants, personnels administratifs, personnels intervenant sur le temps périscolaire, mais aussi les personnels médico-sociaux. « Nous élargissons notre champ de formation au regard de l’élargissement de notre public », explique Roger Crucq.

S’appuyer sur des partenariats forts

Ces formations s’appuient sur une convention signée en 2012 avec le ministère de l’Éducation nationale qui reconnaît le savoir-faire et l’aptitude des ASL à former les enseignants et futurs enseignants. Cette convention précise également que le ministère et les services académiques peuvent solliciter l’intervention des ASL et de leurs avocats-conseil pour des formations (lire la convention). À partir de cette convention nationale, des déclinaisons académiques ont été signées. À la fin juin 2016, 17 conventions académiques ont été signées.

Ces formations sont déployées en partenariat avec la MAIF, dans le cadre de l’Offre Métiers de l’Éducation, offre conjointe de l’ASL et de la MAIF depuis 2008. Ainsi, sur le terrain, les militants des deux organisations animent un nombre croissant de formations, accompagnés par les avocats-conseil des ASL.

Associer les expertises

Ces modules de formation s’enrichissent du croisement d’expertises entre militants des ASL, avocats-conseil, et militants de la MAIF. Interrogé à l’issue d’une formation destinée aux nouveaux directeurs d’école (voir le reportage vidéo), Luc Polato, conseiller pédagogique pour la formation de la DSDEN de Haute-Savoie, souligne l’importance de l’intervention de l’avocat-conseil : « il est important pour eux de poser toutes leurs questions à un spécialiste, l’avocat-conseil de l’Autonome, et d’être informés des aspects légaux en termes de responsabilité civile et pénale ».  « Pour ces futurs directeurs d’école, il est rassurant de voir qu’une association partenaire, comme l’Autonome de Solidarité Laïque, leur apporte une écoute, un soutien et une aide », conclut-il.