Marianne recommande d’être vigilant sur les situations à risque : « on sent généralement monter les problèmes », explique-t-elle. Selon elle, « auparavant les risques faisaient partie du fonctionnement d’une école, mais aujourd’hui il faut trouver un responsable ». « Les parents se tournent alors vers l’école et l’enseignant. Nous sommes davantage soumis à des tensions ou à des possibilités d’aggravation des conflits » tout en rappelant l’importance de l’adhésion à l’Offre Métiers de l’Éducation.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’Offre Métiers de l’Éducation